Tout savoir sur les édulcorants

Un édulcorant est une substance sucrée généralement utilisée pour modifier le goût d’un aliment en remplacement du sucre.

 

 

 

 

 

 

 

RÔLE DES ÉDULCORANTS

 

Les édulcorants sont classés en deux catégories :
 

Les polyols, également appelés édulcorants de masse ou de charge :

  • leur effet sucrant est inférieur ou égal à celui du sucre de table mais ne favorisent pas les caries

  • produit apprécié des diabétiques puisqu’ils entraînent une élévation moins importante de la glycémie qu’une quantité équivalente de glucides classiques

  • apportent des calories (environ 2,5 Kcal/g contre 4 pour le sucre)

  • peuvent être chauffés, contrairement aux autres édulcorants
     

Les édulcorants intenses, dont le connu est l’aspartame :

  • leur effet sucrant atteint ieurs centaines de fois celui du sucre

  • apportent très peu de calories, ce qui en fait le produit phare des produits allégés

 

 

DANGERS DES ÉDULCORANTS

 

Les polyols ne se digèrent pas facilement : ils restent de façon prolongée dans le côlon où ils fermentent et provoquent des gaz, ballonnements et éventuellement des diarrhées.

 

Les édulcorants intenses sont beaucoup problématiques. L’aspartame, mélange de deux acides aminés mélangés (l’acide aspartique et la phénylalanine) avec du méthanol, est le incriminé à cause de ses nombreux effets secondaires :

 

Aujourd’hui, l’aspartame est présent dans de 6 000 produits allégés dans le monde.

Quant aux autres édulcorants intenses, beaucoup sont allergènes, certains sont suspectés d’être cancérigènes ou toxiques pour le système immunitaire.

 

 

Voici la liste des édulcorants sans danger, à consommer avec modération et à éviter :

 

 

E950 : ACÉSULFAM-K ou ACÉSULFAME DE POTASSIUM

 

Édulcorant intense et exhausteur de goût synthétique

Peu d’études ont été menées mais beaucoup de doutes subsistent quant à sa cancérogénicité

Autorisé dans :

  • les boissons non alcoolisées

  • les desserts

  • les confiseries

  • les compléments alimentaires

À CONSOMMER AVEC MODÉRATION

 

E951 : ASPARTAME

 

Édulcorant intense et exhausteur de goût synthétique, mais peut aussi être le résultat d’OGM (Organismes Génétiquement Modifiés)*

Effets secondaires :

  • phénomènes allergiques

  • migraines

  • nausées

  • vertiges

  • troubles de la vue

  • peut contenir des substances nocives

Potentiellement cancérogène

Autorisé dans :

  • les boissons non alcoolisées

  • les desserts

  • les confiseries

  • les compléments alimentaires

À ÉVITER

 

E952 : ACIDE CYCLAMIQUE OU CYCLAMATE DE CALCIUM OU CYCLAMATE DE SODIUM

 

Édulcorants intenses synthétiques

Allergisants et potentiellement cancérogènes

Interdits aux États-Unis

Autorisés en Europe, notamment dans :

  • les boissons non alcoolisées

  • les desserts

  • les confiseries

  • les compléments alimentaires

À ÉVITER

 

E953 : ISOMALT

 

Édulcorant (polyol) synthétique, obtenu à partir de saccharose. Mais peut aussi être le résultat d’OGM*

À fortes doses, peut avoir un effet laxatif et provoquer des diarrhées et ballonnements

Autorisé dans :

  • les desserts

  • les confiseries

  • les compléments alimentaires

Peut être utilisé en tant que solvant

À CONSOMMER AVEC MODÉRATION

 

E954 : SACCHARINE ET SES SELS DE NA (SODIUM), K (POTASSIUM), ET CA (CALCIUM)

 

Édulcorants intenses synthétiques

Allergisants et cancérogènes

Autorisés dans :

  • les boissons non alcoolisées

  • les desserts

  • les confiseries

  • les compléments alimentaires

À ÉVITER

 

E955 : SUCRALOSE

 

Édulcorant intense synthétique

Allergisant, toxique et perturbateur du système immunitaire

Autorisé dans :

  • les boissons non alcoolisées

  • les desserts

  • les confiseries

  • les compléments alimentaires

À ÉVITER

 

E957 : THAUMATINE

 

Édulcorant intense naturel, peut aussi être le résultat d’OGM*

Autorisé dans :

  • les chewing-gums

  • les boissons aromatisées sans alcool à base d’eau

  • les desserts

  • les confiseries

PAS DE PROBLÈMES CONNUS

 

E959 : NÉOHESPÉRIDINE DC

 

Édulcorant intense et exhausteur de goût synthétique

Autorisé dans :

  • les boissons non alcoolisées

  • les desserts

  • les confiseries

PAS DE PROBLÈMES CONNUS

 

E962 : SEL D’ASPARTAME – ACÉSULFAME

 

Édulcorant intense synthétique, obtenu à partir d’Aspartame et d’Acésulfam-K. Mais peut aussi être le résultat d’OGM*

Allergisant et potentiellement cancérogène

Effets secondaires :

  • migraines

  • nausées

  • vertiges

  • troubles de la vue, …

Autorisé dans :

  • les boissons non alcoolisées

  • les desserts

  • les confiseries

  • les compléments alimentaires

À ÉVITER

 

E965 : MALTITOL ou SIROP DE MALTITOL

 

Édulcorant (polyol) synthétique, peut aussi être le résultat d’OGM*

À fortes doses, peut avoir un effet laxatif et provoquer diarrhées et ballonnements

Autorisé dans :

  • les desserts

  • les confiseries

  • les compléments alimentaires

Peut être utilisé en tant que solvant

À CONSOMMER AVEC MODÉRATION

 

E966 : LACTITOL

 

Édulcorant (polyol) synthétique

À fortes doses, peut avoir un effet laxatif et provoquer diarrhées et ballonnements

Autorisé dans :

  • les desserts

  • les confiseries

  • les compléments alimentaires

Peut être utilisé en tant que solvant

À CONSOMMER AVEC MODÉRATION

 

E967 : XYLITOL

 

Édulcorant (polyol) synthétique

À fortes doses, peut avoir un effet laxatif et provoquer diarrhées et ballonnements

Autorisé dans :

  • les desserts

  • les confiseries

  • les compléments alimentaires

Peut être utilisé en tant que solvant

À CONSOMMER AVEC MODÉRATION

 

 

*risques liés aux OGM :

  • Développement de résistance aux antibiotiques

  • Diminution de la valeur nutritive de certains aliments

  • Allergies liées à la présence du gène inséré dans l’aliment

Crédit photo : zucchero - schiros - Fotolia.com

Suivant Cancer de l'estomac : symptômes, causes, traitement

Articles qui pourraient vous interesser

Aucun commentaire pour "Tout savoir sur les édulcorants "